La Vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker

LE best seller 🙂

Des passages à mourir de rire, pour le reste, je suis assez d’accord avec la description d’ @alphonsine!

Il y en a parmi vous qui serait passé à coté ? 😉

La bibliothèque d'Alphonsine

La_Verite_sur_l_Affaire_Harry_Quebert.jpg

Je n’avais pas encore lu Dicker, et je n’avais entendu parler de ce titre que de loin, mais à l’occasion de la sortie de son nouveau roman, Le Clan des Baltimore, je l’ai vu à la télévision et j’ai été intriguée malgré les critiques mitigées des journalistes (peut-être même à cause des critiques mitigées des journalistes). On reprochait notamment à Joël Dicker son absence de style, ou le côté très américain de sa formule romanesque. Mais comment déterminer si le chroniqueur était simplement attaché à une définition classique et franco-centrée de la littérature, snobait un jeune auteur par pose ou avait, au  contraire, décelé les réelles limites du roman ? Je voulais savoir ce que, moi, j’allais en penser. C’est donc avec curiosité et bientôt avec passion que j’ai dévoré La Vérité sur l’affaire Harry Québert, peu avant Noël.

Je vous préviens tout de suite : comme j’ai…

Voir l’article original 1 153 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s